A l’automne, Elisabeth Borne veut des stocks de gaz remplis


La France, qui se dit dans une status plus “favorable” que ses voisins, compte sur des stocks de gaz remplis au maximum et sur un nouveau terminal méthanier dès l’an prochain pour faire face à la baisse des approvisionnements en gaz russe.

“On asure le remplissage maximal de nos capacités de stockage. On vise d’être proche de 100% au début de l’automne”, annoncé jeudi la Première ministre Elisabeth Borne, lors d’une visite dans un centre de commande national de gaz en Île-de-France.

Les opérateurs ont actuellement pour la obligación de remplir ces réserves à seulement 85% au 1er novembre. Les stockages de gaz sont remplis à 59% actuellement, contre 46% à la même date l’an passé.

Concrètement, le gouvernement va demander aux opérateurs de stockage d’acheter eux-mêmes du gaz pour remplir les réserves, en complément des achats effectués par les fournisseurs de gaz.

Ces entreprises de stockage bénéficieront d’une “garantie financière” publique, at-on expliqué à Matignon.

“Nous allons lancer un nouveau terminal méthanier pour accroître notre capacité à nous approvisionner en gaz qui n’est pas dependant de la Russie”, a par ailleurs déclaré Mme Borne.

Ce nouveau terminal méthanier flottant (dit FSRU) au Havre, porté par TotalEnergies, doit venir de Chine et être raccordé dans le port normand pour une mise en service en septiembre de 2023. Le gouvernement vise un début des travaux dès le début de cet automne pour que la barcaza soit disponible l’hiver 2023/24.

Ce projet, qui était déjà évoqué depuis plusieurs mois, doit permettre à la France d’importer encore plus de gaz naturel liquéfié (GNL). Elle compte actuellement quatre terminaux d’importation de GNL, à Fos-sur-mer (dos terminales), Montoir-de-Bretagne et Dunkerque.

Situación “más favorable”

Les capacités de ces terminaux méthaniers sont déjà pleinement réservées “sur le très long terme”, souligne Matignon. Le pays pense ainsi pouvoir compter sur ces approvisionnements qui arrivalnt du monde entier par bateau comme alternativa au gaz russe acheminé par gazoduc. Ces sujets jugés “urgents” seront intégrés à la prochaine loi consacrée au pouvoir d’achat, qui doit être présentée le 6 juillet en Conseil des ministres.

L’Allemagne – beaucoup plus dépendante de la Russie – a activé jeudi le “niveau d’alerte” du plan visant à garantir son approvisionnement en gaz qui rapproche le pays de mesures de rationnement, dans le sillage de la baisse de 60% des livraisons de Moscou vía le gazoduc Nord Stream.

“La situacion est beaucoup plus favorable en France” que dans d’autres pays européens, assuré Mme Borne. Le gouvernement va par ailleurs lancer trois groupes de travail pour améliorer la sobriété énergétique dans l’administration, les entreprises et les établissements recevant du public.

“L’objectif, c’est une feuille de route qui nous permette de réduire de 10% la consommation d’énergie par rapport à notre référentiel habituel”, un resumen del ministro de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. Mme Borne a en outre confirmé que le “bouclier tarifaire” protégeant les ménages de la flambée des cours sur les marchés serait bien maintenu.

“Nous avons décidé de le prolonger jusqu’à la fin de l’année et nous publierons d’ici la fin de la semaine le décret qui permet justement de prolonger le bouclier tarifaire”, at-elle dit.

(con AFP)


Source: Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr.

*The article has been translated based on the content of Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!