l’histoire de l’increvable 4X4 russe


Il s’agit assurément de la meilleure voiture que le communisme ait enfanté, à des années lumières des productions chinoises actuelles. Retour sur l’histoire de l’attachante Lada Niva.

Les premières Lada sorties au debut des années 70 sont des voitures robustes et bon marché pour le marché soviétique, mais elles ne sont pas adaptées aux nameux chemins de terre et forestiers jalonnant la Mère Patrie, les rubans d’asphalte étant encore trop rares. En 1976, AvtoVAZ presentó enfin officiellement le projet final : la Lada 2121 est née.

mille est baptisée « Niva », ce qui signifie « champ de blé » en russe. En una entrevista de la revista Itogi, Pyotr Prusov afirma que le nom vient des initiales des prénoms de ses deux filles Natalia e Irina et des deux fils de l’ingénieur en chef Soloviev, Vadim et Andreï.

¡Sin concurrencia!

La producción en serie comienza en 1977 y la Niva está comercializada la même année en URSS. Il faut attendre le Salón de París 1978 pour que le modèle soit disponible en Europa. Légère, compacte, robuste, passe-partout, et économique, la Niva conjugue des qualités alors inconnues sur un 4×4. En efecto, los vehículos tout-terrain sont restés à l’époque tels qu’ils étaient dix ans plus tôt, c’est-à-dire : lourds, encombrants, spartiates et très chers.

Avec la Niva, todo cambio. D’abord avec ses prix, car il permet désormais au plus grand nombre de s’offrir un 4×4, mais surtout grâce à sa polyvalence. Elle supplante vite tous les autres et s’adjuge, dès le premier mois de vente, 40 % de part de marché en Europe. Il faudra attendre le Suzuki SJ 410, ou Samurai pour les intimes, pour qu’il rencontre une vraie concurrence.

¡Increíble!

Conçu pour les estepes russes, le 4×4 Lada s’est donc transformé en objet de mode en Europaà tel point qu’au printemps 1983 apparaît une version cabriolet signée par le carrossier français Wassermann. Les séries spéciales beginnt alors à se multiplicador. Aujourd’hui, le Niva est toujours vendu et, remis au goût du jour (ABS, puerto USB,…) muy popular. Más de 2 000 000 de ejemplares se reproducen desde 1977 y los venerables 4×4 rusos no pasan de moda…

À lire aussi :


Source: AutoplusAutoplus by www.autoplus.fr.

*The article has been translated based on the content of AutoplusAutoplus by www.autoplus.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!